Love Data week - 10 au 14 février 2020

Découvrez le travail réalisé autour des données

par les équipes du Service Commun de Documentation de l'Université de Lille

Du 10 au 14 février, la Fabrique de la Science Ouverte participe à la « Love Data Week », un événement international qui met cette année le travail des spécialistes des données à l’honneur.

À cette occasion, découvrez chaque jour sur le site de la Fabrique de la Science Ouverte et sur twitter #FabSO une des actions réalisées par les équipes du SCD autour des données dans une perspective de science ouverte.

Love data week 10 février 2020

 

10 février 2020

 

LillOA est l'archive ouverte institutionnelle de l'Université de Lille, dont l'objectif est de rendre visible la production scientifique de l'Université. LillOA est interconnectée avec l'archive ouverte nationale HAL. Les unités de recherche choisissent leur politique de dépôt : dépôt dans LillOA avec transfert vers HAL, ou dépôt dans HAL et moissonnage par LillOA. Une fois cette politique définie, les chercheurs y signalent et y déposent leurs travaux.

Au sein du SCD, une équipe de 6 modérateurs veille à la qualité des métadonnées des productions déposées dans LillOA : respect des schémas de métadonnées (vérification de la présence et de la conformité des métadonnées obligatoires), contrôle de la cohérence entre le fichier déposé et les informations saisies, vérification du bon usage des référentiels internes et externes à l’Université... Les modérateurs apportent les corrections nécessaires et effectuent des opérations de dédoublonnage. Ils assurent également un contrôle juridique, en vérifiant que les publications déposées en texte intégral respectent l’article 30 de la loi pour une République numérique. Lorsque l'ensemble de ces critères sont remplis, les modérateurs valident le transfert des publications vers HAL. 

En savoir plus sur LillOA

Contact : lilloa@univ-lille.fr

Love data week 10 février 2020

 

11 février 2020

 

La gestion des données de recherche fait désormais partie des attendus des agences de financement (ANR, H2020). Les équipes du SCD accompagnent les chercheurs dès la phase de montage de leurs projets pour les aider à prévoir la manière dont les données seront gérées dans le projet.

Parmi les questions traitées : le stockage de données volumineuses, le partage des données entre partenaires, la diffusion des données à l’issue du projet, la diffusion des publications en libre accès…

Les chercheurs financés peuvent également bénéficier d’un accompagnement au cours de leur projet, pour les aider à remplir leurs obligations en terme de gestion de données et de diffusion des publications. En particulier, le SCD propose des formations à la rédaction d’un plan de gestion des données.

En savoir plus

Contact : scd-aap@univ-lille.fr

Love data week 10 février 2020

 

12 février 2020

 

Le dépôt de la thèse est une obligation légale qui conditionne la délivrance du diplôme. En relation avec les futurs docteurs, les équipes du SCD indexent les thèses pour qu’elles soient référencées sur le portail des thèses françaises et sur le SUDOC. Une fois la thèse déposée par les équipes du SCD, l’ABES (Agence Bibliographique de l’Enseignement supérieur) veille à sa conservation numérique à long terme en lien avec le CINES. Les équipes du SCD assurent le signalement des thèses et conseillent les doctorants sur les modalités de diffusion : diffusion libre, accès restreint ou confidentiel…

Deux plateformes locales permettent de donner accès aux thèses en accès restreint, ainsi qu’aux thèses d’exercice et à une partie des mémoires de master : ces plateformes vont prochainement fusionner en un seul outil, qui prendra le nom de Pépite.

Contact : liluth@univ-lille.fr

Love data week 10 février 2020

 

13 février 2020

 

Pour décloisonner les métadonnées produites et les rendre plus accessibles et visibles, les équipes du SCD alimentent, vérifient et éventuellement corrigent des référentiels. Ces référentiels servent à identifier les auteurs (IdREF, ORCID…), unités de recherche (AuréHAL…) et sujets de recherche de manière univoque. Ils sont ensuite utilisés dans différentes applications, qu'elles soient internes ou externes à l'université, ce qui contribuera à terme à intégrer les métadonnées produites dans l'écosystème du web des données.

En 2020, l’Université de Lille fait partie des 36 établissements français qui adhèrent à ORCID dans le cadre d’un consortium national : il deviendra ainsi possible d’agir davantage pour corriger les données d’ORCID et les relier aux applications de l’Université.

Contact : chercheurs-scd@univ-lille.fr

Love data week 10 février 2020

 

14 février 2020

 

Dans le contexte de la science ouverte et plus particulièrement de l’ouverture des données, certains acteurs (entrepôts de recherche, agences de financement de la recherche…) recommandent l’adoption des principes « FAIR » lors de la diffusion de jeux de données. Ces principes (Findable, Accessible, Interoperable, Reusable) recouvrent l’ensemble des actions à mener sur les données pour en favoriser la découverte, l’accès, l’interopérabilité et la réutilisation.

Les équipes du SCD accompagnent les créateurs de jeux de données qui souhaitent les diffuser en adoptant ces principes : sélection d’entrepôts de confiance, mise en place d’identifiants pérennes, aide au choix de format et de licences de diffusion etc…

En savoir plus

Contact : chercheurs-scd@univ-lille.fr